Actualités

Sur l’ile de Nantes, au cœur du quartier de Malakoff, le collectif d’artistes hollandais Observatorium présente l’œuvre Péage sauvage dans le cadre du Festival Estuaire 2012 : une œuvre pérenne qui trouve sa place dans le parcours du Voyage à Nantes. Autrefois, une autoroute reliant Nantes à Paris devait être construite, mais ce projet a été abandonné. Ainsi, c’est aux confins de la Petite Amazonie, là où la nature a repris ses droits, qu’André Dekker, Geert van de Camp et Ruud Reutelingsperger ont décidé de construire ce péage à grande échelle et en bois.